Mani­pu­ler des fichiers PDF

Last modified date

La mani­pu­la­tion de fichiers PDF sous GNU/Linux fut long­temps un pro­blème a prio­ri insur­mon­table. Même sous les autres sys­tèmes d’exploitation, l’achat de logi­ciels de la marque Adobe était néces­saire. Certes, ces der­niers logi­ciels fort com­plets per­mettent bien d’autres choses, propres en par­ti­cu­lier dans le monde du gra­phisme et de l’édition, pour­tant il importe de se pen­cher sur cer­tains besoins : anno­ter des PDF, voire pro­cé­der à de menues modi­fi­ca­tions, extraire un cer­tain nombre de pages d’un long PDF pour les com­mu­ni­quer ensuite, fusion­ner plu­sieurs PDFs, etc.

Xour­nal

Xour­nal est un logi­ciel de prise de note basé sur le même modèle que Gour­nal, Note­Lab ou Jar­nal. Ces logi­ciels (dont il existe des ver­sions pour GNU/Linux, Mac et MSWin­dows) sont nor­ma­le­ment des­ti­nés à être uti­li­sés via une tablette gra­phique ou un écran tac­tile, afin d’imiter la pra­tique de prise de note sur un bloc papier.

Xour­nal a ceci de par­ti­cu­lier qu’il demeure tout à fait fonc­tion­nel sans dis­po­si­tif tac­tile. L’organisation des pages de notes est très simple à l’utilisation et la prise en main est rapide. Comme les autres logi­ciels cités plus haut, un avan­tage de Xour­nal est la pos­si­bi­li­té d’ouvrir des fichiers PDF, les anno­ter, insé­rer du texte, sur­li­gner, et expor­ter le fichier ain­si édi­té (en fait il s’agit d’un calque que vous pou­vez soit gar­der comme calque, soit expor­ter un nou­veau PDF inté­grant le calque sur le PDF ori­gi­nal). Vous rêviez de pou­voir édi­ter un PDF ? Que votre voeu soit exau­cé !

Xour­nal est conçu pour une inter­face uti­li­sant GTK, ce qui per­met une excel­lente inté­gra­tion au bureau Gnome. Dans le fichier de confi­gu­ra­tion, vous pour­rez de même modi­fier quelques réglages usuels, selon les par­ti­cu­la­ri­tés de votre maté­riel ou vos envies. Une liste des options du fichier de confi­gu­ra­tion est dis­po­nible dans le manuel de Xour­nal (sec­tion « Confi­gu­ra­tion File »).

Cou­per, extraire, fusion­ner : PdfTk et Pdf­Mod

Pour les autres tâches, obéis­sant à la logique Unix selon laquelle un logi­ciel se des­tine à une tâche (« write pro­grams that do one thing and do it well »), deux logi­ciels méritent toute notre atten­tion : pdftk et Pdf Mod.

Pdftk fait par­tie de ces pro­grammes très effi­caces mais dont l’utilisation rebute sou­vent le néo­phyte mal à l’aise avec la ligne de com­mande. Pour­tant les com­mandes de pdftk sont extrê­me­ment simples : conca­té­na­tion, extrac­tion, et sor­tie de nou­veau pdf sont les actions les plus cou­ram­ment deman­dées mais pdftk est capable de bien des choses (la page de la docu­men­ta­tion Ubun­tu consa­crée à pdftk est assez élo­quente sur ce point).

Un second pro­gramme est sans doute plus abor­dable puisqu’il uti­lise une inter­face gra­phique. Pdf Mod per­met l’extraction et l’import d’éléments dans un fichier pdf en n’utilisant que la sou­ris. Éla­bo­ré en un en temps record par Gabriel Burt, contri­bu­teur de talent aux logi­ciels plus connus tels que Ban­shee et F-Spot, nul doute que les futures amé­lio­ra­tion de Pdf Mod répon­dront à la majo­ri­té des besoins des uti­li­sa­teurs.

Christophe

Fram(hack)tiviste, je fais du vélo et je mange des châtaignes.