Ali­men­ter mon dépôt Git­lab

Fra­ma­soft a ouvert un ser­vice Git­lab très facile d’utilisation. Pour qui ne serait pas encore à l’aise avec Git, voi­ci un petit tuto­riel rapide pour ali­men­ter son propre dépôt.

Créer un nou­veau dépôt

Un fois son compte créé et confi­gu­ré (tout se fait en ligne), on peut créer un nou­veau dépôt. Ce der­nier doit être ali­men­té en pre­mier par un fichier readme.md c’est à dire un fichier écrit en Mark­down. Il est cen­sé décrire le pro­jet, et com­mu­ni­quer régu­liè­re­ment les prin­ci­paux chan­ge­ments.

On peut pré­pa­rer ce fichier readme.md loca­le­ment en pré­vi­sion des pre­mières mani­pu­la­tions (ci-des­sous).

Géné­rer sa clé SSH

Toutes les connexions sur votre compte Git­lab se feront de pré­fé­rence de manière chif­frée et authen­ti­fiée avec une clé SSH. L’idée est simple : il faut géné­rer une clé SSH, la sto­cker loca­le­ment et la reco­pier dans les para­mètres SSH de son compte Git­lab. On peut ajou­ter autant de clé SSH que l’on sou­haite.

Pour géné­rer et sto­cker une clé SSH

Entrer la com­mande sui­vante :


ssh-keygen -t rsa -C "xxxxxxxx"

(rem­pla­cer xxxxxxxx par son adresse cour­riel ren­sei­gnée dans Git­lab)

La créa­tion d’un mot de passe n’est pas obli­ga­toire, mais elle est pré­fé­rable en tant que sécu­ri­té sup­plé­men­taire.

Une fois la clé créée, il faut la pla­cer dans son dos­sier ~\.ssh et la reco­pier sur son compte Git­lab.

{{ :aproposdegit:capturegitlab.png?direct&300 | cap­ture ssh Git­lab}}

Ins­tal­ler et confi­gu­rer Git

Après avoir ins­tal­lé Git (sudo apt-get install git), il faut le confi­gu­rer comme suit :


git config --global user.name "nomutilisateur"
git config --global user.email "adressecourriel"

Pre­mier dépôt

Une fois le dépôt créé via l’interface de Git­lab, on peut tra­vailler loca­le­ment.

Com­men­cer par clo­ner le dépôt en local :


git clone git@git.framasoft.org:nomutilisateur/nomdudepot.git

Se rendre dans le dos­sier du dépôt :


cd nomdudepot

Col­ler dans ce dos­sier le readme pré­pa­ré aupa­ra­vant (cf. ci-des­sus).

Puis ajou­ter ce fichier dans la file des fichiers que nous allons remon­ter dans le dépôt :

git add README.md

Annon­cer un com­mit en écri­vant un mes­sage expli­ca­tif :


git commit -m "ajout du fichier readme"

Pous­ser le tout sur le dépôt :


git push -u origin master

Pré­cé­der de la même manière pour tous les autres fichiers. Si l’on sou­haite ajou­ter d’un coup plu­sieurs fichiers on peut écrire git add fichier1 fichier2 fichier3 etc.

Évi­dem­ment il ne s’agit ici que de remon­ter dans la file prin­ci­pale du pro­jet.

Pro­blème en https

Si l’on veut pous­ser des gros fichiers en https, on peut tom­ber sur une erreur de type


error: RPC failed; result=22, HTTP code = 411
fatal: The remote end hung up unexpectedly

C’est en fait parce que la confi­gu­ra­tion par défaut de Git en http limite à 1Mo la taille maxi­male des fichiers qu’on peut pous­ser. Il faut donc confi­gu­rer Git pour accep­ter une taille plus impor­tante en entrant une com­mande idoine :


git config http.postBuffer nombredebytes

où nom­bre­de­bytes est la taille maxi­male des fichiers qu’on veut envoyer.

On peut confi­gu­rer Git de manière glo­bale, ain­si :


git config --global http.postBuffer 524288000

Christophe

Fram(hack)tiviste, je fais du vélo et je mange des châtaignes.