Par­cours VTT : le Schnee­berg

Et voi­là que j’inaugure par ce billet une nou­velle sec­tion VTT à ce blog. Pour cette fois, c’est au Schnee­berg que je vous pro­pose une petite virée sym­pa­thique pour 30 km (900m D+) avec une varié­té de che­mins inté­res­sante.

Des­crip­tif du par­cours

Le départ se fait sur le par­king de l’école d’Oberhaslach, der­rière la mai­rie, où l’on peut garer son véhi­cule. D’emblée, le GR 531 vous tend les bras : emprun­tez-le jusqu’au Car­re­four Anla­gen. D’une part cela per­met d’éviter d’emprunter un che­min fores­tier long et labo­rieux et d’autre part c’est sur un petit che­min façon single que se fera l’essentiel de cette pre­mière étape, ni trop tech­nique ni trop fati­gante, bref de quoi se mettre en jambe.

C’est au Car­re­four Anla­gen, que com­mence vrai­ment l’ascension de l’essentiel des déni­ve­lés. On rejoint le Col des Pan­dours pour enchaî­ner sur le GR 532 jusqu’à rejoindre les che­mins fores­tiers Schlan­gen­weg puis Kohl­weg jusqu’au col de l’Eichkopf. Cette par­tie sur che­mins larges est très rou­lante et met­tra votre endu­rance à l’épreuve : plat, mon­tées, des­centes. Une petite remarque : à chaque patte d’oie, pre­nez tou­jours le che­min de droite (tout fini par se res­sem­bler au bout d’un moment).

C’est sur l’Eichkopf que com­mence une belle par­tie tech­nique jusqu’au Schnee­berg. En mon­tant le long de l’Urstein jusqu’au Col du Hoel­len­wa­sen on peut s’amuser à essayer de ne jamais poser pied à terre : la mon­tée n’est pas dure, c’est le ter­rain qui est amu­sant… par temps sec. En cas d’humidité… il vau­drait mieux prendre un autre che­min. Au Col du Hoel­len­wa­sen, on pénètre dans une réserve bio­lo­gique. Une des­cente très tech­nique s’amorce dans laquelle il faut faire preuve d’une grande pru­dence : les racines créent des marches hautes qu’il vaut mieux pas­ser en dou­ceur et en rete­nant toute l’attention pos­sible. On com­mence alors à remon­ter vers le Schnee­berg en rejoi­gnant la crête et le GR 53.

Pour la des­cente du Schnee­berg, mon conseil est de ne pas suivre tout à fait les « croix rouges » jusqu’au refuge du Schnee­berg. En effet, à deux endroits un por­tage de vélo sera néces­saire pour fran­chir les talus entre sen­tier et che­min fores­tiers. Je pré­co­nise de res­ter un petit peu sur le GR 53 puis embrayer sur le che­min fores­tier des Pan­dours jusqu’au Col du même nom. On rejoint ensuite le Car­re­four Anla­gen puis je pro­pose d’aller visi­ter les ruines du châ­teau du Hohen­stein avant de rejoindre la D 218 et le vil­lage d’Oberhaslach (ou bien pour­suivre sur le che­min et rejoindre les croix jaunes pour arri­ver au des­sus du par­king de l’école).

Carac­té­ris­tiques du par­cours

Le par­cours fait 30 Km, 945 m D+, pour une durée de 3h00 envi­ron.

Voir en plein écran

Christophe

Fram(hack)tiviste, je fais du vélo et je mange des châtaignes.