Eben Moglen: nous n’avons pas intégré l’anonymat quand nous avons construit le Net

La liberté de penser, voilà un concept que tout le monde est prêt à défendre. Seriez-vous prêt à le défendre bec et ongle, et même donner votre vie pour cette cause? Cette question n’est pas subtile… parce que les enjeux sont beaucoup plus subtiles que ce que tout le monde imagine. La question est plutôt de savoir jusqu’où vous êtes prêt à sacrifier un peu de cette liberté pour obtenir des services et des biens qui vous donnent l’impression de pouvoir vous exprimer librement ? La génération actuelle des utilisateurs d’Internet a la possibilité aujourd’hui de corriger le principal biais du système nerveux mondial qu’est Internet: la surveillance totale de la société humaine. Voilà pourquoi « nous avons besoin de logiciels libres, de matériels libres et de bande passante libre ». Voyons un peu ce qu’en dit Eben Moglen….

Continuer la lecture de « Eben Moglen: nous n’avons pas intégré l’anonymat quand nous avons construit le Net »

Le plagiat, les sciences et les licences libres

Ces 5-6 dernières années, la question du plagiat dans les sciences est devenu un thème de recherche à part entière. On peut saluer le nombre croissant de chercheurs qui s’intéressent à cette question à double titre: d’abord parce que le plagiat est un phénomène social, mais aussi parce que ce phénomène (pourtant très ancien) illustre combien les sciences ne constituent pas cet édifice théorique et inébranlable de l’objectivité qu’il serait étonnant de voir un jour s’effriter.

Continuer la lecture de « Le plagiat, les sciences et les licences libres »

Présidentielles 2012, place aux z’analystes!

C’est après avoir écouté l’émission de La-bas si j’y suis (France Inter — D. Mermet, voir ici et ) du 11 avril 2012 que je me décide à ouvrir ce billet. Le titre de cette émission était : « Les financiers au coin du bois ». Titre alléchant pour ce reportage de François Ruffin, qui une fois encore, mouille sa chemise pour aller voir « de près » un n’analyste…L’objet du délit? Une note des analystes de Chevreux, datée du 8 mars 2012… Que pensent-ils du programme politique de François Hollande? Une note édifiante, froide, mais somme toute assez honnête, analyse les scénarios de la présidentielle de 2012 et montre à quel point les marchés imposeront à la France les politiques de réforme voulues par les investisseurs, quel que soit le résultat des élections. La gauche socialiste n’a-t-elle pas la responsabilité, au minimum, de dénoncer ces mécanismes?

Continuer la lecture de « Présidentielles 2012, place aux z’analystes! »

Faut-il libérer aussi le droit d’auteur ?

Qui conteste aujourd’hui à un auteur le droit de tirer les bénéfices de la vente de son œuvre ? Personne. Pourtant, que ce soit dans le domaine de la musique, du cinéma ou de la littérature, le discours des éditeurs tend à soutenir le contraire, à savoir que les actes de piratage vont avant tout à l’encontre des auteurs et l’accès libre aux ressources culturelles signifierait avant tout la mort de l’Auteur. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Le nœud du problème, au delà de l’acte de piratage qui demeure un vol, c’est la question de la cession exclusive du droit de diffusion et de vente. Ces derniers temps, des éléments très concrets illustrent parfaitement les limites de la propriété d’une œuvre et le danger des monopoles de la culture. Pour ces derniers, un auteur vivant ou mort, collectif ou individuel, ce n’est plus qu’une question de rentabilité.

Continuer la lecture de « Faut-il libérer aussi le droit d’auteur ? »